[Officiel] Parchemins zandalari

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Officiel] Parchemins zandalari

Message par Acrae le Ven 11 Mar - 16:17

Fragments de parchemins et de tablettes disséminés sur l'Île du Tonnerre en Pandarie et faisant référence à la vie des trolls Zandalari sur place. Le thème général de ses parchemins semble être les créatures que les trolls domptent (ou tentent de dompter) : pterreurdailes, raptors, diablosaures, compies et navrecornes.
Aucun haut-fait en jeu ne leur est associé.


Bêtes célestes

Il y a bien longtemps, les Zandalari ont perdu une guerre contre les pandarens. En entraînant des serpents à fondre sur nos chevaucheurs de chauve-souris, ils ont changé le visage de la guerre. On n’avait rien qui pouvait rivaliser avec cela.

Mais les années ont passé depuis cette époque. Nous avons observé, nous avons appris, et nous avons trouvé une parade. Les bêtes du ciel ! Les pterreurdailes sont venus déchirer les cieux et faire pleuvoir la destruction sur nos ennemis. Les serpents des pandarens, ils sont agiles, mais nos pterreurdailes, ils sont rapides et redoutables.

Bientôt, nous pourrons mettre ces petits oiseaux à l’épreuve. Préparez-vous, entraînez-vous dur, et ne montrez aucune pitié !


Lier les raptors

Depuis l’aube de notre peuple, nous chassons avec des raptors. Ces bêtes, elles sont malignes, mortelles et loyales. Un troll et son raptor, c’est plus que de l’amitié. C’est un lien de sang. Chacun a besoin de l’autre.

Normalement, vous devriez avoir plusieurs années pour mieux vous entendre avec votre raptor. Mais le temps nous manque et les Zandalari ont besoin de raptors pour la guerre. Nous avons réveillé les anciens usages ! Prenez le sang des raptors. Liez leur essence aux fétiches. Vous n’aurez pas le temps de vous lier à eux de manière naturelle.

C’est notre époque qui le réclame.


Le guide : l'appel des Diablosaures

Les diablosaures, ils écoutent pas n’importe qui. C'est des chasseurs. C’est des tueurs. On peut pas faire peur à un diablosaure. On peut pas prendre un fouet et espérer que le diablosaure, il obéira comme un esclave.

Pour dompter le diablosaure, il faut prendre son âme. La prendre ! La lier ! La fusion avec les objets. Ça, c’est la méthode de l’ancien temps. Par le sang et le pouvoir. Vous cherchez pas le respect de la bête ! Vous cherchez sa soumission. Vous voulez briser sa volonté. Plier son esprit à votre pouvoir.

Seuls les plus grands mande-bêtes, ils savent comment faire ça.


La peste aux dents aiguisées

Les compies, ça c’est un véritable fléau, mec. Ils piquent dans nos réserves, ils empoisonnent notre eau, ils chassent nos enfants, et ils mangent nos blessés. Ils sont pires que des rats.

Mais moi, je crois qu’on peut en faire quelque chose. Nous, les Zandalari, on voit ces compies comme une menace. Mais ça, mec, nos ennemis, ils en savent rien. Ils ont pas grandi avec ces trucs-là et leur maudit poison. Il est temps qu’on fasse de ces vermines une arme.

Faut les capturer, mec ! Les entraîner ! Faut les lâcher sur nos ennemis, et on verra bien qui est-ce qui viendra pleurer après. Que les compies piquent dans leurs réserves, empoisonnent leur eau, chassent leurs enfants, et mangent leurs blessés. Faut prouver que la pire vermine de Zandalar peut rejoindre notre arsenal.


Le dernier soupir d'un autre navrecorne

À l’intention de sa grandeur, le dieu de guerre Jalak,

Les navrecornes ont étripé un autre aspirant mande-bête. Cet idiot s’est fait mordre par un compie et a perdu sa concentration. Le fétiche qu’il était en train d’assembler s’est écroulé et le navrecorne l’a réduit en charpie.

Nous pressons trop les choses. Nos mande-bêtes ont besoin d’années d’entraînement. Je sais que nous avons besoin d’une plus grande armée, mais elle ne nous servira à rien si nos bêtes tuent notre propre peuple.

Nous souhaitons vous servir, mais vous savez mieux que quiconque que nous ne pouvons pas envoyer des enfants faire le travail d’un troll.


L'accord zandalar

Écoutez les paroles du roi-tonnerre !

Par ma résurrection, les Zandalari ont honoré une vieille dette. Nos destins sont à jamais liés. La chute de leur empire entraînera l’avènement du nôtre. Prêts à servir notre cause, ils nous ont promis des navires, des hommes et des bêtes. Une fois nos terres récupérées, ils se verront accorder de belles propriétés le long de la côte nord.

Nos alliés sont certes petits, mais ne sous-estimons pas leur force et leur maîtrise des arcanes. Ils ont déjà combattu les envahisseurs de la Horde et de l’Alliance, et leur expérience nous sera des plus utiles.

L’union des trolls et des mogu nous assurera la mainmise sur les créatures inférieures. Nous retrouverons le monde tel que nous l’avons connu, tel qu’il aurait toujours dû être.
avatar
Acrae
Modérateur
Modérateur

Messages : 110
Date d'inscription : 01/02/2016

http://histoires-trolles.wowjdr.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum